Photo : Raphael Labbé
marmite

La Teurgoule

Petite Histoire

La Teurgoule est une spécialité culinaire de Normandie qui remonte au XVIIIe siècle et qui aurait été inventée par François Orceau de Fontette, intendant de la Généralité de Caen nommé par Louis XV en 1752.

Alors qu’une disette menace la Normandie et pour éviter des émeutes populaires, l’intendant fit importer riz et épices. Peu habitués à cette céréale quasiment inconnue en France à cette époque, les Normands se virent proposer une recette afin de la cuisiner avec du lait, la Teurgoule !

Le bateau chargé de riz réquisitionné par Fontette aurait été en fait une prise corsaire débarquée dans le port d’Honfleur.

L’origine du terme

L’origine du mot teurgoule viendrait de « se tordre la goule » (patois Normand qui signifie la figure) mais les explications divisent. Est-ce que, comme certains l’affirment, c’est parce qu’on se dépêchait de la manger alors qu’elle était encore très chaude ou est-ce le goût de la cannelle, épice jusqu’alors inconnue, qui faisait grimacer ?

Une autre hypothèse est que la teurgoule vient d’un mot breton “tourgouilh” qui signifie “lait gras”.

Recette

Ingrédients :

  • 150 grammes de riz rond
  • 2 litres de lait de ferme (lait cru) ou à défaut du lait entier
  • 200 grammes de sucre
  • 2 cuillères à café de cannelle

 

Préparation :

Dans une terrine, verser le lait sur le riz et le sucre. Puis saupoudrer deux cuillères à café de cannelle. Faire cuire ensuite quatre à cinq heures dans un four à pain. Pour ceux qui ne disposent pas de four à pain, déposer la terrine dans un four préchauffé à 150° (th.5) pendant 1h  puis baisser la température à 110° (th. 3-4) et laisser cuire encore pendant cing heures. La teurgoule est cuite quand la croûte est dorée, et quand la préparation n’est plus liquide. Le dessert doit être consommé chaud pour que la cannelle puisse exalter tout son parfum. Elle accompagne traditionnellement un autre plat Normand une brioche appelée Fallue.

La Teurgoule d’Or

La Confrérie des Gastronomes de la Teurgoule et de la Fallue de Normandie organise chaque année en octobre un concours national de la meilleure teurgoule, ouvert aux professionnels mais aussi aux amateurs et aux jeunes de 7 à 14 ans.

Il faut cinq heures pour la préparer, cinq minutes pour la manger et cinq jours pour la nettoyer.

Découvrez d'autres recettes

Recette

La potée bretonne

Amateur de produits du terroir, la potée bretonne est un repas complet et très convivial qui réconfortera certainement vos invités en ces mois d’hiver. La

Lire la suite »