laiterie

Production laitière, épicerie bio

Producteur de lait, Hubert Angot explore depuis 30 ans toutes les facettes de la production saine, durable et locale. Il vend directement une partie de ses produits à la ferme et il a ouvert en 2005 une épicerie bio au sein de son exploitation en plein cœur du Parc naturel des marais du Cotentin

En 1986, Hubert ANGOT reprend la ferme familiale, une exploitation à l’époque Céréalière et Laitière, de 29 hectares dont la moitié dans le marais. Il dispose alors d’un cheptel de 40 vaches dont chacune produit environ 7000L de lait par an en système intensif. En 1993, Hubert ANGOT décide de faire évoluer ses pratiques vers une agriculture durable, produisant moins de maïs, utilisant moins d’engrais. En 1998, fort de cette expérience, sa production devient Bio. Il abandonne alors la production de céréales et construit en 2005 un séchoir à foin, issu de l’herbe de ses prairies, et ouvre en 2008 un atelier de transformation. Il utilise sa propre production laitière, un lait Bio, dont les vaches ont été exclusivement nourries à l’herbe de ses prairies. Il produit avec sa femme Stéphanie, des crèmes, fromages blancs, yaourts qui sont principalement distribués dans le Cotentin, notamment dans certains collèges, lycées, cuisines centrales et magasins bio.
En 2005, ils installent une épicerie bio au sein de la ferme, ouverte les vendredis et samedis aux consommateurs, où ils commercialisent en vente directe leur production ainsi que de nombreux autres produits issus du territoire.

 
 
 
 
 

Interview

Qu’est-ce que la production a de spécial ?
Grâce au séchoir à foin, toutes les vaches sont nourries au foin, toute l’année, ce qui donne la même qualité de lait toute l’année. En plus, nous sommes autonomes et surs de l’alimentation que nous donnons aux bêtes. C’est beaucoup de travail de couper l’herbe mais au moins il n’y a plus d’ensilage, plus enrubannage.
Comment avez-vous fait pour faire comprendre aux gens la valeur de votre produit ?
On n’a jamais fait de pub. Lorsque nous avons ouvert le magasin à la ferme, personne n’y croyait. Peu à peu des gens qui ne consommait pas bio sont venus, des mamans pour préparer leurs petits-pots. Nous faisons du bio, local, à des prix attractifs.
Travaillez-vous avec la restauration scolaire locale ?
Nous livrons les cantines scolaires locales mais c’est parfois moins cher de livrer un yaourt à Paris que de faire de multiples livraisons de petites quantités en local. Ce qui complique les choses, ce sont les marchés publics, c’est pénalisant, beaucoup de producteurs ne répondent pas. Il faut que le cahier des charges soit bien rédigé, il faut allotir car on ne peut pas fournir toute la gamme de produits laitiers quand on est petit producteur.
Quelle votre définition du produit local ?
Un produit local est un bien produit et consommé dans une zone géographique restreinte et vendu avec un minimum d’intermédiaires.

 
 
 
 
 

M et Mme ANGOT
Le Bonheur dans le pré
Ferme du val Pépin
50390 St Sauveur Le Vicomte

 
 
 
 
 

Découvrez d'autres expériences locales

Producteur

Klemmings oysters

Dans l’archipel de Grebbestad, sur la côte ouest de la Suède, l’entreprise « Klemmings Oysters » travaille deux types d’huîtres : une huître plate Ostrea

Lire la suite »